C’est à Royan encore que nous avons rencontré des restaurateurs sensibles à la gestion raisonnée de leurs produits frais, que nous avons parlé de marques françaises dans des boutiques où chaque choix fait sens. Dans ces univers où le patron met « la main à la pâte » en scrutant chaque fournisseur, on préfère de loin la petite série à la production de masse. Manger, frais et de saison, s’habiller éthique, un défi que nous aimons aussi relever en dénichant des adresses qui tiennent leurs promesses. Cette démarche qui consiste à privilégier le « tout français » vient aussi ennoblir la qualité de notre magazine et nous sommes fiers de pouvoir partager avec vous ces rencontres qui traduisent d’incroyables aventures humaines. Sans doute faut-il être un peu chauvin mais La Semaine de la langue française et de la Francophonie nous rappelle que changer notre façon de consommer c’est aussi être transparent en se tournant vers des ateliers et producteurs français.
Changer le monde en bien ce n’est pas que l’affaire des super-héros, l’upcycling (rien ne se perd tout se transforme) ou encore le glamping (logement insolites associés à des initiatives durables) sont des formes de consommation qui nous invitent à entreprendre le quotidien de façon plus sérieuse et plus engagée. Ce qui n’empêche pas de vivre des aventures joyeuses et pérennes. Des dossiers à découvrir pour vivre mieux, moins polluer et revenir à une façon de consommer plus saine.
Être globe-trotteur à 20 ans, assoiffé de nouvelles expériences à l’autre bout de la planète, on en a tous rêvé. Certains ont largué les amarres tôt, d’autres un peu plus tard. Mais alors pourquoi est-ce si grisant de sauter dans un avion à 20 ans sans penser au lendemain ? Décryptage.
La nature s’éveille avec la douceur printanière, notre énergie aussi, il est l’heure d’amorcer de nouveaux virages pour certains, de faire fleurir de nouveaux projets pour d’autres.
L’ensemble de la rédaction vous souhaite une belle saison estivale 2019. Rendez-vous à l’automne pour parler de votre actualité. A bientôt !

Ludovic Joubert
Directeur de publication